Si l’alpinisme représente une pratique sportive accomplie exclusivement en haute montagne, dont le but consiste à gravir des sommets ou parcourir des glaciers, cette discipline se pratique de diverses manières. On peut ainsi pratiquer l’escalade rocheuse, escalade mixte, glaciaire ou randonnée glaciaire. En ce qui concerne l’escalade proprement dite, il s’agit d’un sport dont le but est de se déplacer le long d’une paroi afin d’atteindre le haut d’un relief ou une structure artificielle.

Différence entre l’alpinisme et l’escalade : qu’est-ce que l’escalade ?

Quelle est la différence entre l’alpinisme et l’escalade appelé également varappe ? Pour faire de l’escalade, il est important d’avoir un minimum de force. En plus des forces, l’adepte de cette discipline doit également maîtriser la bonne technique et être suffisamment équipé pour pouvoir atteindre son objectif, celui d’arriver au sommet de la paroi qu’il a décidé de gravir. Exactement comme on demande à un tireur d’arbalète d’atteindre sa cible avec un outil comme l’arbalète en montagne.

La pratique de l’escalade a beaucoup évolué depuis ses débuts il y a plus d’un siècle. Cette discipline a longtemps souffert de la popularité de l’alpinisme. Surnommée la grimpe, la varappe est considérée comme étant la petite sœur de l’alpinisme. L’escalade a pris sa véritable identité et s’est développée de manière exponentielle que dans les années 60. Sa popularité a été boostée par quelques grimpeurs hors normes.

Différence entre l’alpinisme et l’escalade : laquelle est la plus dangereuse ?

L’escalade est une discipline sportive moins risquée que l’alpinisme. La pratique sportive d’ascension en haute montagne repose sur différentes techniques de progression et implique une difficulté de progression tout en exposant la liste à plusieurs dangers. En plus d’une bonne gestion de l’effort physique et de la température extrême en haute montagne, ceux qui gravissent les montagnes doivent se méfier des chutes de pierres, avalanche et autres chutes dans une crevasse. Une météo capricieuse peut également piéger les alpinistes malchanceux.

Différence entre l’alpinisme et l’escalade : la grimpe, une discipline plus sécurisée

L’escalade permet d’atteindre le haut d’un relief en suivant un cheminement appelé voie et en cédant ou non de matériel. Pour exercer l’escalade, il ne faut pas avoir le vertige puisque l’objectif est de prendre de la hauteur en gravissant des blocs de faible hauteur, des parois de plusieurs centaines de mètres ou en s’exerçant sur des murs d’escalade. L’avantage avec l’escalade est qu’il s’agit d’un sport complet qui sollicite les mains, les bras, les jambes et le tronc tout en permettant aux grimpeurs de surpasser leurs aptitudes mentales.