Comment préparer une randonnée pédestre ?

Publié le : 15 mars 20184 mins de lecture

Pour préparer une randonnée pédestre, il est recommandé d’apporter sur soi une bonne carte assez précise de la partie que l’on va explorer. Les étapes nécessaires pour préparer une randonnée pédestre incluent le choix réaliste de l’itinéraire, le remplissage des équipements nécessaires dans son sac, ne pas oublier les repas et connaître les conditions climatiques.

Les points importants à considérer avant de partir en randonnée pédestre

Une bonne préparation de randonnée est primordiale pour réussir son projet de balade en pleine nature. Cette démarche permet d’éviter énormément d’accidents et ceux qui prennent le temps de bien préparer une randonnée pédestre réduisent une grande majorité des problèmes qui peuvent survenir une fois partie en aventure découverte. L’organisation de la randonnée pédestre ne se limite pas uniquement aux choix d’itinéraires et de la date de l’expédition. Il faudra aussi prévoir la taille et l’aptitude du groupe. Vérifier par exemple qu’une personne a suffisamment d’expérience pour gérer l’équipe. Il est également important de collecter des informations et se renseigner sur le temps de marche, la présence de bivouac, les distances à parcourir, les refuges, les sites à visiter… L’évaluation de la difficulté des circuits, la gestion du temps font également partie des conseils pour bien préparer une randonnée pédestre.

Ne pas être trop ambitieux quand on organise une randonnée pédestre

Préparer une randonnée pédestre exige certaines précautions. L’organisateur doit disposer de suffisamment de niveaux de résistance physique ainsi qu’un bon niveau d’expérience. Le niveau d’expérience prime davantage sur le physique. Il est déconseillé de projeter une semaine de trekking en solitaire sur le GR5 alors qu’on n’a jamais monté un bivouac ou que l’on ne sait pas utiliser de réchaud. Le manque de maturité peut obliger le randonneur à abandonner son projet avant d’atteindre son objectif initial. En portant un sac de plus de 10 kg, le rythme de la marche est de 4 km/h sur un circuit plat alors que sur une étape de montagne possédant un fort dénivelé, le rythme est de 2,5 km/h. Dans ces conditions, oublier les étapes de 40 km.

Accessoires importants à emporter quand on prépare une randonnée pédestre

Durant une journée de randonnée, un petit souci peut prendre des ampleurs plus importantes lorsque l’on se trouve en pleine nature loin de la civilisation. Pour partir en randonnée pédestre en toute sécurité, il est recommandé d’agir en véritable randonneur en emportant des produits de santé, bandages, pansements, couteaux, coton, lampe frontale, linge de rechange, gel anti-inflammatoire et surtout un téléphone satellite. Ce dernier permet de contacter les secours en cas de problème nécessitant une intervention d’urgence.

Plan du site